393819 Articles référencésÀ la une378 Articles aujourd'hui

Au Maroc, les fortes pluies annoncent une bonne campagne agricole, selon le ministère de l'Agriculture

Au Maroc, les fortes pluies annoncent une bonne campagne agricole, selon le ministère de l'Agriculture
256 réactions

Un agriculteur ramasse des fraises à Moulay Bousselham, province de Kenitra, mars 2014 | Youssef Boudlal / Reuters

AGRICULTURE - Cela n'aura échappé à personne. Après une campagne agricole catastrophique cette année à cause de la rareté des pluies, ces dernières semaines ont été particulièrement pluvieuses au Maroc, et ce n'est pas pour déplaire au ministère de l'Agriculture.

Alors que le secteur agricole contribue à plus de 14% au PIB national, cette année devrait s'annoncer plutôt bonne pour les agriculteurs selon les chiffres qui viennent d'être publiés par le ministère dans un communiqué.

"A la suite des dernières pluies enregistrées dans les diverses régions du royaume, le cumul pluviométrique moyen national au 28 novembre à 6h00 s’est établi à 116,5 mm, ce qui représente une augmentation de plus de 14% par rapport à une année normale à la même date (102 mm) et de près de 79% par rapport à la campagne précédente (65,1 mm) à la même date", précise le ministère.

La réserve globale des barrages s’établit, quant à elle, à 6,86 milliards de m3 contre 10,2 milliards de m3 lors de la campagne précédente à la même date. Cette différence s'explique par le fait que la campagne 2015-2016 a bénéficié d’un bon niveau de remplissage des barrages à son démarrage, grâce à une pluviométrie record lors de la campagne agricole l’ayant précédée.

Les barrages à usage agricole, de leur côté, affichent aujourd’hui un niveau de remplissage de 5,71 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 42%, souligne le ministère.

Une hausse de la production d'agrumes

"Les dernières pluies ont permis une reprise de confiance chez les agriculteurs qui devront ainsi contribuer à l’accélération du rythme des emblavements (ensemencements en blé) ainsi que celui de la commercialisation des semences", affirme le ministère.

"Outre la céréaliculture, l’arboriculture bénéficiera également des dernières conditions climatiques. L’état des vergers sur l’ensemble des spéculations est jugé bon", de même que les cultures sucrières, se félicite le ministère.

Concernant les agrumes, locomotive des exportations agricoles marocaines, "la campagne 2016/2017 devrait s’achever sur une récolte record", note le ministère, qui indique que la production attendue devrait s’établir à 2,36 millions de tonnes, soit une hausse de 16% par rapport à la campagne précédente.

Les effets négatifs des conditions climatiques de la dernière campagne sur le cheptel ont été contenus, assure le ministère, qui précise que ce dernier s’élève à près de 30 millions de têtes dont 3,2 millions de bovins, 19,6 millions d’ovins et 6,2 millions de caprins. "Cet effectif est resté stable par rapport à l’année dernière".

Enfin, pour l’accompagnement des agriculteurs sur le volet financier, l’enveloppe de crédit bancaire décaissée depuis le début de la campagne 2016/2017 s’élève à 1,5 milliard de dirhams et devrait s’établir à près de 5,5 milliards de dirhams d’ici la fin de cette campagne

Une année de sécheresse a un impact direct sur l'évolution de la croissance économique au Maroc. Alors qu'en 2016, le taux de croissance du PIB sur lequel tablent Bank Al Maghrib, le HCP, la BERD ou le FMI ne devrait pas dépasser les 2%, si les conditions climatiques sont plus favorables lors des prochains mois, le Maroc pourrait revenir à un taux de croissance de 4%.

LIRE AUSSI: Chaleur, pluie... Quel climat connaîtra le Maroc dans les années à venir?

Le Maroc s'attend à une bonne campagne agricole 2014-2015

Le Maroc s'attend à une bonne campagne agricole 2014-2015

De fortes pluies attendues au Maroc dès mardi

De fortes pluies attendues au Maroc dès mardi

Fortes pluies ou averses parfois orageuses vendredi et samedi dans plusieurs régions du Maroc

Fortes pluies ou averses parfois orageuses vendredi et samedi dans plusieurs régions du Maroc

Les professionnels demandent des mesures exceptionnelles

Les professionnels demandent des mesures exceptionnelles

Campagne agricole 2015/2016 : La production de céréales estimée à 33,5 millions de quintaux

Campagne agricole 2015/2016 : La production de céréales estimée à 33,5 millions de quintaux

log.ma sur facebook
Page générée en 1.7883s - mise en cache le 2016/12/02 à 20:01