393819 Articles référencésÀ la une378 Articles aujourd'hui

Depuis Marrakech, Pierre Bergé s'attire les foudres de la fachosphère française

Depuis Marrakech, Pierre Bergé s'attire les foudres de la fachosphère française
227 réactions

HOMOSEXUALITÉ - Entre Pierre Bergé, l'homme d'affaires et compagnon du couturier Yves Saint Laurent décédé en 2008, et le site proche de l'extrême droite française Fdesouche, la hache de guerre n'est toujours pas enterrée.

Le 23 novembre, la journaliste française Léa Salamé s'est envolée pour Marrakech dans le cadre de son émission "Stupéfiant!", diffusée sur France 2 pour rencontrer Pierre Bergé à la villa Oasis, où il s'était installé avec le couturier français en 1980.

Saisissant l'occasion de la construction du musée Yves Saint Laurent à Marrakech, qui devrait ouvrir ses portes en automne 2017, la journaliste a interrogé l'homme d'affaires sur ses souvenirs à Marrakech avec Yves Saint Laurent, leur découverte du Maroc ainsi que son attachement à la mémoire de son compagnon, considéré comme l'un des couturiers qui ont le plus révolutionné la mode française.

"Progressiste en France, réac au Maroc"

Profitant d'une balade dans le jardin Majorelle, Léa Salamé fait réagir Bergé sur les récents propos tenus par l'écrivain franco-marocaine Leïla Slimani, qui avait dénoncé la répression des homosexuels et la situation des femmes au Maroc, après avoir reçu le prix Goncourt pour son dernier roman.

"C'est Mohammed VI qui a fait la moudawana, qui interdit de répudier sa femme. Avant, un Marocain qui ne voulait plus de sa femme, il la répudiait et pouvait en prendre deux autres", déclare Pierre Bergé. Sur l'insistance de la journaliste, il explique qu'il "dénonçait les ringards et les réacs qui s'opposent au mariage pour tous en France, mais ici (au Maroc, ndlr), si vous ne tenez pas compte que vous êtes dans un régime islamique, que c'est le Coran qui régit tout et que sa majesté le roi est protecteur ou gouverneur des croyants, alors on ne comprend rien au Maroc".

Une réaction qui s'apparente à une "indignation sélective" pour la journaliste. Le site Fdesouche a, pour sa part, sélectionné uniquement cette scène et l'a titrée "Pierre Bergé: progressiste en France, réac au Maroc".

Au sujet de l'arrestation récente de deux filles mineures à Marrakech pour avoir échangé un baiser sur un toit, Pierre Bergé pense que c'est "regrettable" et espère que "ça s'arrêtera un jour".

Les mœurs "étaient plus libres" au Maroc

Dans la deuxième partie de cette interview intimiste de plus de 20 minutes, Pierre Bergé estime que, dans le passé, "les mœurs étaient plus libres qu'aujourd'hui, spécialement au Maroc. A l'époque, la sexualité était plus débridée, on n'y faisait moins attention".

L'homme d'affaires a tout de même profité de cette interview pour réfuter les rumeurs de pédophilie circulant à son sujet et à celui de l'ex-ministre français de la Culture Jack Lang. "Quand dans des tweets on dit que je faisais des partouzes avec Jack Lang, avec des petits garçons, je n'aurais même pas voulu parce que je n'aime pas les petits garçons", a-t-il tranché sereinement. Et de renchérir: "Je n'ai pas un grand goût pour le tourisme sexuel".

Ce sont justement ces rumeurs, relayées en 2015 par, entre autres, Fdesouche, qui ont valu au média proche de l'extrême droite française une attaque en justice par l'homme d'affaires pour diffamation.

Interview : Pierre Bergé se confie sur ses souvenirs à Marrakech

Interview : Pierre Bergé se confie sur ses souvenirs à Marrakech

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

Pierre Bergé- Yves Saint Laurent met aux enchères sa collection d’art marocain à Marrakech

Pierre Bergé- Yves Saint Laurent met aux enchères sa collection d’art marocain à Marrakech

Terrorisme : Hammad Kabbaj s’attire les foudres de ses « frères salafistes

Terrorisme : Hammad Kabbaj s’attire les foudres de ses « frères salafistes

Pierre Bergé est "scandalisé"

Pierre Bergé est "scandalisé"

log.ma sur facebook
Page générée en 1.4533s - mise en cache le 2016/12/02 à 20:06