398874 Articles référencésÀ la une102 Articles aujourd'hui

Ban Ki-moon: le conflit israélo-palestinien est une "plaie béante" qui alimente les tensions dans la région

Ban Ki-moon: le conflit israélo-palestinien est une "plaie béante" qui alimente les tensions dans la région
1 réaction

Le conflit israélo-palestinien est une « plaie béante » qui alimente depuis longtemps les tensions et les conflits dans toute la région, a souligné mardi le Secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon. 

Alors qu’on continue d’exprimer l’attachement à une solution à deux Etats, si aucune mesure n’est prise « rapidement pour relancer la perspective d’un règlement politique, c’est la réalité d’un État unique » qui risque de se pérenniser, a averti le chef de l’Onu dans un message à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

« L’occupation israélienne dure depuis près de 50 ans et les perspectives de voir se réaliser la solution des deux États menacent de disparaître complètement », a encore averti M. Ban.

Les dernières années ont été marquées par deux tentatives de négocier un règlement pacifique qui se sont soldées par un échec, trois conflits armés, des milliers de morts – en majorité des civils palestiniens, a regretté M. Ban, pointant du doigt aussi une « campagne d’expansion des colonies israéliennes illégales ».

« Cette année, les forces israéliennes ont démoli deux fois plus de maisons et autres structures palestiniennes qu’en 2015 », a-t-il fait constater, ajoutant: « Gaza demeure en situation d’urgence humanitaire; 2 millions de Palestiniens sont aux prises avec des infrastructures délabrées et une économie paralysée et des dizaines de milliers de personnes sont encore déplacées, attendant la reconstruction d’habitations détruites à cause du conflit ».

La situation est encore aggravée par le dangereux « vide » qui existe au sein de la communauté internationale, l’attention des dirigeants du monde se portant sur les crises qui surgissent ailleurs, a fait remarquer le chef de l’Onu.

La communauté internationale doit dire haut et fort qu’elle demeure résolue à aider les parties à rétablir la confiance entre elles et créer les conditions propices à la tenue de véritables négociations, a-t-il dit.

Selon M. Ban, les mesures à prendre pour créer les conditions propices à la tenue de négociations fructueuses ont été énoncées par le Quatuor pour le Moyen-Orient dans son dernier rapport.

L’Onu et ses partenaires du Quatuor – les États-Unis, la Russie et l’Union européenne – restent, a-t-il assuré, « déterminés » à œuvrer avec les principales parties prenantes, notamment les pays de la région, pour donner suite aux recommandations formulées dans ce rapport.

En cette Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, « Nous devons tous réaffirmer notre attachement à défendre les droits du peuple palestinien et à bâtir un avenir de paix, de justice, de sécurité et de dignité pour les Palestiniens comme pour les Israéliens », a conclu M. Ban.

Article19.ma

Conflit israélo-palestinien : Le Maroc dément être à l'origine de futures négociations

Conflit israélo-palestinien : Le Maroc dément être à l'origine de futures négociations

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

L'Espagne se propose comme médiateur entre le Maroc et Ban Ki-moon

L'Espagne se propose comme médiateur entre le Maroc et Ban Ki-moon

Ban Ki-moon refuse l’expulsion des civils de la Minurso – Lavieeco

Ban Ki-moon refuse l’expulsion des civils de la Minurso – Lavieeco

Maroc : Benkirane présente au parlement un réquisitoire contre Ban Ki-moon et Christopher Ross

Maroc : Benkirane présente au parlement un réquisitoire contre Ban Ki-moon et Christopher Ross

log.ma sur facebook
Page générée en 1.8745s - mise en cache le 2016/12/07 à 12:30