401352 Articles référencésÀ la une189 Articles aujourd'hui

Hausse des prix des fruits et légumes sur le marché marocain

Hausse des prix des fruits et légumes sur le marché marocain
14 réactions

Une nouvelle hausse des prix a été enregistrée sur le marché marocain, et concerne principalement les fruits, les légumes et les poissons.

Alors que les consommateurs s'attendaient à une baisse des prix après les fortes chutes de pluie qu'a connues le royaume, c'est une hausse qui est annoncée.

Le quotidien arabophone Ahdath Almaghribiya rapporte dans son numéro du mardi 29 novembre que les prix des fruits et légumes ont augmenté en moyenne de 2 dirhams/kg. Les grossistes expliquent ces hausses par le prix du transport ainsi que les intermédiaires qui imposent une marge importante sur les prix réels des marchandises pouvant atteindre les 50%.

Les pommes de terre se vendent aujourd'hui à 6 dirhams le kilo, les tomates coûtent  5 dirhams le kilo, alors que les petits pois ont atteint les 18 dirhams le kilo! Des prix qui ont poussé plusieurs consommateurs à se passer de certains aliments.

Cette hausse des prix ne concerne pas que les fruits et les légumes, mais également les poissons et les poulets. Dans la ville de Casablanca, les sardines se vendent à 18 dirhams le kilo, tandis que les merlans coûtent en moyenne 70 dirhams et les soles 60 dirhams pour le même poids.

Un boycott au marché de gros de Casablanca accentue l’augmentation des prix des fruits et légumes

Un boycott au marché de gros de Casablanca accentue l’augmentation des prix des fruits et légumes

Marché russe : Akhannouch rencontre les exportateurs marocains de fruits et légumes

Marché russe : Akhannouch rencontre les exportateurs marocains de fruits et légumes

Exportation des fruits et légumes : La commission européenne retient une solution proposée par la Maroc

Exportation des fruits et légumes : La commission européenne retient une solution proposée par la Maroc

Fruits et légumes: Diversifier les marchés à l’export

Fruits et légumes: Diversifier les marchés à l’export

Fruits et légumes: la spéculation et le manque de contrôle font flamber les prix

Fruits et légumes: la spéculation et le manque de contrôle font flamber les prix

log.ma sur facebook
Page générée en 2.8058s - mise en cache le 2016/12/09 à 15:28