395741 Articles référencésÀ la une255 Articles aujourd'hui

l’isolation acoustique, encore un luxe ! – Lavieeco

l’isolation acoustique, encore un luxe ! – Lavieeco
8 réactions

Immobilier : l’isolation acoustique, encore un luxe !

Les plus grands promoteurs dans le haut standing commencent à offrir cette prestation pour se différencier sur le marché. Son coût ne dépasse pas 4% du coût de construction du mètre carré. Les tarifs restent en revanche prohibitifs pour les particuliers souhaitant équiper leur logement fini.

L’isolation acoustique fait cruellement défaut dans les logements, au grand dam de leurs occupants résignés à subir toutes sortes de nuisances sonores. Tout plaide pourtant en faveur d’une démocratisation de cette prestation. A commencer par son coût, loin d’en faire un luxe. «Le coût de fourniture et de mise en place de l’isolation acoustique ne dépasse pas 4% du coût de construction du mètre carré», assure Younès Kerrad, gérant de Fotecma qui commercialise ce type de solutions depuis trois ans au Maroc. Et encore, cette incidence concerne les produits d’isolation des murs et des sols les plus performants du marché dont le prix atteint 50 DH/m2. Les solutions d’entrée de gamme sont pour leur part accessibles à moins de 20 DH/m2, selon les spécialistes.

Le marché de l’isolation acoustique étant encore à ses balbutiements (moins de 5 fournisseurs de ces produits opèrent actuellement au Maroc), les prix pratiqués ne correspondent pas toujours à la qualité proposée. Néanmoins, les choses devraient changer avec une demande qui s’étoffe progressivement. «Depuis un an, nous sommes consultés par un nombre grandissant de promoteurs immobiliers qui souhaitent proposer l’isolation acoustique au sein de leurs programmes résidentiels», explique un vendeur de produits. Mais seuls les plus grands promoteurs et entreprises de construction, opérant dans le haut standing, s’y mettent pour l’instant, ce qui représente moins d’une dizaine d’opérateurs. Généralement, l’isolation acoustique représente pour les professionnels un moyen de différenciation sur un marché où les prestations des logements se rejoignent de plus en plus, explique un spécialiste. Et il faut dire qu’ils en font un argument pour augmenter leurs prix, souvent bien au-delà de ce que leur a effectivement coûté la mise en place de cette isolation, précise-t-il. Dans d’autres cas, les développeurs sont poussés à offrir cette prestation parce qu’ils ont eu à faire face aux protestations d’acquéreurs mécontents sur de précédents projets.

Les particuliers qui souhaitent traiter par eux-mêmes les défaillances de leur logement en termes d’isolation représentent justement l’autre clientèle cible pour les solutions d’isolation. Mais précisons-le d’emblée, les coûts qu’ils doivent supporter pour isoler un logement fini sont sans commune mesure avec ce que consentent les professionnels. «Pour isoler une chambre d’une douzaine de mètres carrés, il faut compter entre 25 000 et 30 000 DH», chiffre le gérant de Fotecma, sur la base d’un prix au mètre carré fourni et posé pouvant aller jusqu’à 550 DH comprenant l’isolation intégrale de la pièce (murs et sols – une condition sine qua non selon les professionnels pour garantir un bon résultat).

Les professionnels justifient ces prix élevés par le tarif des produits (importés) et par la technicité nécessaire pour leur mise en place. L’isolation acoustique vise à traiter deux sortes de bruits : celui qui se transmet par l’air et les vibrations qui se transmettent par la structure. L’un et l’autre sont traités par des solutions spécifiques. Un résilient est par exemple appliqué sous la chape comme une sorte de moquette et il dissipe les bruits d’impacts provenant du sol.

Baisse graduelle des prix en vue

L’on se doute que les tarifs actuels rebutent l’essentiel des particuliers intéressés. Mais les fournisseurs de solutions, soucieux de mieux profiter de ce segment de clientèle, prospectent les marchés internationaux pour introduire des produits plus adaptés au pouvoir d’achat des ménages, sachant que les vendeurs anticipent une baisse graduelle des prix de ces solutions au fur et à mesure que leur usage se répand.   

En attendant et pour éviter bien des tracas aux futurs acquéreurs de logements, l’idéal est que l’isolation acoustique devienne une obligation pour les constructions résidentielles neuves, étant à préciser que cette prestation est déjà bien intégrée dans les constructions tertiaires, notamment les hôtels qui ont recours à des solutions plus élaborées. Le ministère de l’habitat pensait un moment mettre au point une réglementation dans ce sens. D’ici là, le marché devra encore se mettre à niveau sur plusieurs plans. Il s’agit de développer davantage de compétences en matière de pose des produits d’isolation au niveau des entreprises de construction. «Si les solutions ne sont pas convenablement mises en place, cela va annuler complètement leur effet isolant», insistent à ce titre les spécialistes. A l’heure actuelle, les fournisseurs de produits dispensent systématiquement une formation pour le compte de leurs clients, mais cela reste à petite échelle. Il s’agit aussi pour les développeurs d’intégrer l’idée que l’isolation acoustique doit être pensée aux toutes premières étapes des projets, pendant l’élaboration des plans architecturaux. «Aujourd’hui encore, nous sommes sollicités par des promoteurs qui ont déjà bien avancé dans leurs programmes, rendant impossible la mise en place d’une bonne isolation acoustique», témoigne un professionnel. Il s’agit enfin de développer le métier d’acousticien du bâtiment (un professionnel qui conçoit les constructions de sorte à prévenir les nuisances sonores) qui reste extrêmement rare au Maroc. Les professionnels s’accordent à dire qu’il n’y a à l’heure actuelle qu’un seul spécialiste marocain en la matière, sachant aussi que l’intervention de ces experts ne s’impose réellement que sur les grands projets (théâtre, auditoriums…).

Orobrique prend de l’avance sur ses concurrents

Orobrique prend de l’avance sur ses concurrents

Le volume des ventes de voitures de luxe progresse, le chiffre d’affaires s’effrite – Lavieeco

Le volume des ventes de voitures de luxe progresse, le chiffre d’affaires s’effrite – Lavieeco

Tourisme: Marrakech dans le top 10 des meilleures destinations de luxe

Tourisme: Marrakech dans le top 10 des meilleures destinations de luxe

Grande tombola Maroc Telecom : Une voiture de luxe à gagner chaque semaine [Article sponsorisé]

Grande tombola Maroc Telecom : Une voiture de luxe à gagner chaque semaine [Article sponsorisé]

Marrakech: le cluster luxe clôt sa première année avec succès

Marrakech: le cluster luxe clôt sa première année avec succès

log.ma sur facebook
Page générée en 1.2454s - mise en cache le 2016/12/04 à 18:27