401352 Articles référencésÀ la une189 Articles aujourd'hui

des engagements tournés essentiellement vers l’Afrique – Lavieeco

des engagements tournés essentiellement vers l’Afrique – Lavieeco
1 réaction

Proclamation de Marrakech : des engagements tournés essentiellement vers l’Afrique

Les chefs d’Etat africains appellent à davantage de coopération et à promouvoir les mesures requises pour l’adaptation. La communauté internationale rassemblée lors de la COP22 milite pour un engagement politique et un renforcement des efforts.

L’Afrique est plus que jamais déterminée à engager les actions nécessaires en vue de prendre en main son avenir et s’assurer un environnement sain et durable, surtout que c’est le continent le plus touché par le réchauffement climatique alors qu’il y contribue le moins. En effet, les gouvernements et chefs d’Etat africains ont réaffirmé, lors du 1er Sommet africain de l’action, présidé par SM MohammedVI, leur engagement concret et substantiel à contribuer à l’effort mondial de lutte contre les changements climatiques. L’objectif est de construire un modèle de développement inclusif et durable répondant aux aspirations légitimes des populations africaines et préservant les intérêts des générations futures. Ils s’engagent donc à promouvoir les politiques et les mesures requises en matière d’adaptation, à accélérer la réalisation des initiatives déjà identifiées ou lancées, en s’appuyant sur les ressources intrinsèques et en mobilisant les bailleurs de fonds, multilatéraux et bilatéraux, ainsi que les acteurs non étatiques et à encourager et faciliter la participation du secteur privé à la mobilisation de capacités et de financements supplémentaires.

Rappelons que les régions africaines ont volontairement lancé des initiatives en matière d’adaptation et d’atténuation, visant à améliorer leur résilience et à promouvoir un développement durable. En effet, plusieurs actions ont été initiées, à l’instar de la Triple A, de «l’Initiative Africaine pour l’Adaptation», de l’initiative pour une «Croissance Bleue», ou encore celle portant sur la réalisation d’un «Couloir Africain de l’Energie Propre».

Ainsi, l’Afrique a lancé un appel à ses partenaires stratégiques afin de renforcer la coopération et de fournir l’appui nécessaire, à travers notamment l’augmentation du financement public, la facilitation de l’accès au financement climatique et son rééquilibrage en faveur de l’adaptation, le renforcement des capacités et le transfert de technologies. Pour la mise en œuvre de ces initiatives, les chefs de gouvernement africains ont invité SM le Roi à apporter son soutien, notamment en matière de coordination et de suivi des initiatives prioritaires et en terme de mobilisation des partenaires du continent bilatéraux ou multilatéraux. Il a ainsi été décidé la création de trois commissions. La 1ère est dédiée à la région du Sahel et sera présidée par la République du Niger ; la 2e concerne la région du Bassin du Congo et présidée par la République du Congo et la dernière est réservée aux Etats insulaires, présidée par la République des Seychelles.

Une mobilisation des acteurs non étatiques est fortement recommandée

Ces ambitions africaines s’alignent parfaitement avec les engagements pris par l’ensemble des chefs d’Etat, des gouvernements et délégations rassemblés à Marrakech. Avec pour objectif commun d’appuyer l’agenda pour le développement durable de 2030 et d’atteindre ses objectifs, ils mettent comme priorité l’engagement politique de tous les pays, ainsi qu’une solidarité forte avec les pays les plus vulnérables aux impacts des changements climatiques. D’où la nécessité d’appuyer les efforts visant à améliorer leur capacité d’adaptation, à renforcer leur résilience et à réduire leur vulnérabilité. A ce titre, éradiquer la pauvreté, assurer la sécurité alimentaire et adapter l’agriculture demeurent les objectifs phares à prendre en considération dans les mesures à initier de la part de toutes les parties prenantes. De même, rehausser les ambitions et consolider la coopération est de mise afin de combler l’écart entre les trajectoires d’émissions actuelles et celles requises pour atteindre les objectifs à long terme de limitation de la température fixés par l’Accord de Paris.

Parallèlement, la coopération Nord-Sud est mise en exergue puisque les Etats appellent à une augmentation des financements, des flux et de leur accès. Ceci devrait se réaliser en même temps que l’amélioration de la capacité et du transfert de technologies des pays développés vers ceux en développement et ce, tout en tenant compte des besoins spécifiques des pays en développement, des pays les moins avancés ainsi que ceux particulièrement vulnérables. A côté de tout cela, une mobilisation des acteurs non étatiques est fortement recommandée.

Distribution: Ruée vers l'Afrique des entreprises européennes

Distribution: Ruée vers l'Afrique des entreprises européennes

Les 16 meilleures séries et films étrangers tournés au Maroc — Welovebuzz

Les 16 meilleures séries et films étrangers tournés au Maroc — Welovebuzz

Cinéma : 20 films étrangers ont été tournés au Maroc en 2015

Cinéma : 20 films étrangers ont été tournés au Maroc en 2015

Cinéma : Les 5 plus anciens films étrangers tournés au Maroc

Cinéma : Les 5 plus anciens films étrangers tournés au Maroc

Nicolas Hulot: Marrakech sera "le moment des solutions"

Nicolas Hulot: Marrakech sera "le moment des solutions"

log.ma sur facebook
Page générée en 1.5943s - mise en cache le 2016/12/09 à 15:29