403276 Articles référencésÀ la une136 Articles aujourd'hui

Signature à Paris d’un accord de coopération pour la sauvegarde, la valorisation et la transmission des savoir-faire liés à l’artisanat marocain

Signature à Paris d’un accord de coopération pour la sauvegarde, la valorisation et la transmission des savoir-faire liés à l’artisanat marocain
1 réaction

L’UNESCO et le ministère de l’Artisanat et de l’Economie Sociale et Solidaire, ont signé, mardi au siège de l’Organisation onusienne à Paris, un accord de coopération pour la sauvegarde, la valorisation et la transmission des savoir-faire liés à l’artisanat.

En vertu de cet accord, signé par la ministre de l’Artisanat et de l’Economie Sociale et Solidaire, Mme Fatima Merouan et la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, les deux parties s’engagent à œuvrer ensemble pour le développement et la réalisation de projets portant sur la valorisation et la préservation de l’artisanat marocain ainsi que la promotion des produits artisanaux en tant que leviers de développement.

Cet accord de coopération qui s’inscrit dans le cadre des efforts de Royaume pour la sauvegarde des métiers en voie de disparition et la mise en valeur du patrimoine artisanal du Maroc, permettra également d’assurer le conseil et l’assistance technique aux efforts du ministère de l’Artisanat et de l’économie sociale et solidaire au Maroc et à l’international en facilitant cet appui via le réseau de l’UNESCO.

Dans sa déclaration à la MAP à l’issue de cette cérémonie, Mme Bokova s’est félicitée de la coopération entre l’UNESCO et le Maroc qui ne cesse de se renforcer, ce que concrétise davantage la signature de cet accord cadre portant sur la préservation et la valorisation du patrimoine immatériel en tant que catalyseur du développement durable et inclusif.

Elle a, à cet égard, mis en exergue l’engagement du Royaume à promouvoir à la fois l’inclusion sociale, les valeurs de solidarité, la culture et l’artisanat, ajoutant que cet accord est le fruit d’un dialogue visant le renforcement de la coopération entre le Maroc et l’UNESCO dans le domaine de l’artisanat et plus particulièrement de la formation.

Après avoir réitéré ses félicitations les plus vives au Royaume pour la réussite de la COP22, Mme Bokova a affirmé que cet accord offre la possibilité de travailler avec le Maroc mais aussi avec les autres pays africains qui ont besoin de promouvoir la formation.

Pour sa part, Mme Merouan a relevé que cet accord dénote l’intérêt accordé par l’UNESCO à la sauvegarde et la valorisation de l’artisanat et du patrimoine culturel associé à ses métiers, d’une manière générale, en tant que domaine créateur d’emplois, générateur de revenus et ne peut qu’améliorer les conditions de vie des communautés des artisans tout en contribuant au développement économique et social du Maroc.

Cet accord permettra d’oeuvrer au renforcement des capacités des acteurs de l’artisanat, des professionnels et de la société civile pour la sensibilisation à la préservation de certains métiers et du capital et du patrimoine culturel immatériel lié aux métiers de l’artisanat, a-t-elle expliqué, mettant l’accent sur l’importance de travailler sur une stratégie pour la valorisation du capital culturel immatériel lié aux métiers de l’artisanat.

« Cette collaboration avec l’UNESCO nous permet d’être accompagnés et de donner de la visibilité à tout ce qui est fait dans le secteur de l’artisanat », a poursuivi la ministre, faisant savoir que le Maroc envisage d’étendre cette collaboration aux pays africains et plus particulièrement ceux liés avec le Royaume par des conventions de partenariat dans ce domaine.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de l’ambassadeur, déléguée permanente du Royaume du Maroc auprès de l’UNESCO, Mme Zohour Alaoui, du sous-directeur général adjoint de l’UNESCO, M. Eric Falt, de M. Salah Khaled, Chef par intérim de Bureau Maghreb de l’UNESCO ainsi que de diplomates marocains et de hauts fonctionnaires de l’organisation onusienne.

Article19.ma

Le projet de valorisation et sauvegarde du canal des Pangalanes à Madagascar est la rançon du savoir-faire du Maroc

Le projet de valorisation et sauvegarde du canal des Pangalanes à Madagascar est la rançon du savoir-faire du Maroc

Les professionnels pénalisés par le manque de circuits de distribution approprié

Les professionnels pénalisés par le manque de circuits de distribution approprié

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

Projet de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody: une illustration du partenariat exemplaire maroco-ivoirien

Projet de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody: une illustration du partenariat exemplaire maroco-ivoirien

Maroc : L'artisanat génère 2,3 millions d'emplois

Maroc : L'artisanat génère 2,3 millions d'emplois

log.ma sur facebook
Page générée en 1.8894s - mise en cache le 2016/12/11 à 13:50