403276 Articles référencésÀ la une136 Articles aujourd'hui

Etude TIMSS 2015: Le niveau de nos élèves en maths et en sciences inquiète

Etude TIMSS 2015: Le niveau de nos élèves en maths et en sciences inquiète
49 réactions

Avec un score de 377 points pour les élèves du CM1 en mathématiques, le Maroc  est en dessous de la moyenne de référence TIMSS fixée à 500 points.

Nos élèves sont très mauvais en maths et en sciences. C’est ce que révèle la dernière étude internationale «Trends in Mathematics and Science Study» (TIMSS) 2015 rendue publique mardi. Cette enquête réalisée par  l’Association internationale pour l’évaluation du rendement scolaire a été menée dans  56 pays outre le Maroc. Elle  évalue les compétences scientifiques de 2 niveaux d’âge : le Grade 4 (4ème année de primaire, c’est-à-dire le CM1) et le Grade 8 (2ème année de collège). Au total, près de 600.000 élèves ont participé à cette étude.

Le constat est sans appel : en mathématiques, le Maroc obtient de moins bons résultats que la majeure partie des pays participants. Avec un score de 377 points pour les élèves du CM1 en mathématiques, le Maroc  est en dessous de la moyenne de référence TIMSS fixée à 500 points. Il précède l’Afrique du Sud (376 points) et le koweït ( 353 points), les derniers du classement, et se situe très loin derrière le numéro un, Singapour, qui obtient 618 points.

Pour les élèves du collège, le Royaume affiche un score de 384 points et demeure parmi les pays en queue de peloton. Là encore, il précède  l’Afrique du Sud (372) et l’Arabie Saoudite ( 368), les derniers du classement. 

En sciences, même topo : le Maroc est en dessous de la moyenne attendue.  S’agissant des élèves du CM1, le pays atteint  un score de 352 points et se situe à l’avant-dernière place.  Au collège, l’enquête note un léger mieux avec un score de 393 points.

La tête du classement en maths est occupée par cinq pays d’Asie de l’Est : Singapour, Hong Kong, Corée du Sud, Taïwan et Japon. Le premier pays de l’Union européenne est l’Irlande du Nord, à la 6e place.

En sciences, les cinq pays d’Asie pré-cités sont également en tête, suivis par la Russie.

Une évolution par rapport à 2011, selon le ministère de l’éducation nationale

Suite à la publication de cette étude, le ministère de l’éducation nationale a publié un communiqué où il apporte plusieurs précisions. Tout d’abord, selon le ministère de tutelle, 10.400 élèves marocains de la 4e année primaire et 13.000 élèves de la 2e année du secondaire collégial ont participé à cette enquête. Au  niveau du cycle primaire, l’étude a couvert 360 écoles primaires avec 722 enseignants des mathématiques et d’éveil scientifique et au niveau du cycle secondaire collégial, 361 collèges avec 1.083 enseignants.

Sur le plan des résultats, le ministère estime qu’une  nette évolution de la performance globale des élèves marocains a été enregistrée en comparaison avec leur performance en 2011. La moyenne nationale générale en mathématiques dans le cycle primaire est passée de 334 à 377 points avec une augmentation de 43 points. Pour ce qui est du cycle secondaire collégial, la moyenne générale nationale dans les mathématiques est passée de 371 à 384 points avec une augmentation de 13 points, indique le ministère.

Il en va de même pour  les sciences. La moyenne nationale est passée de 264 à 352 points avec une augmentation significative de 88 points, ce qui constitue, selon le ministère, le meilleur écart positif dans le cycle primaire chez l’ensemble des pays participants. De même, au niveau du cycle secondaire collégial, la moyenne nationale est passée de 376 à 393 points avec une augmentation de 17 points.

Par ailleurs, la part relative des élèves classés selon les niveaux de performance internationale (niveau bas : de 400 à 474 points, niveau moyen : 475 à 549 points, niveau élevé : de 550 à 624 points et niveau avancé : 625 points et plus) a connu une augmentation significative aussi bien dans les mathématiques que dans les sciences et dans les deux cycles primaire et secondaire collégial. Ainsi, la part relative des élèves classés dans le «niveau bas» a connu une augmentation de 17%, celle des élèves classés dans le «niveau moyen» une augmentation de 11% et pour le «niveau élevé», elle est de 4%. De plus, 1% des élèves marocains du cycle primaire ont été classés pour la 1ère fois depuis la 1ère participation du Maroc à TIMSS dans la catégorie «niveau avancé» (625 points et plus).

En outre, la performance individuelle nationale la plus élevée dans le cycle primaire a été de 679,40 points dans les mathématiques et 768,11 dans les sciences. Pour ce qui est du cycle secondaire collégial, elle est de 667,36 points dans les mathématiques et 675,55 dans les sciences.

Sur la base de l’ensemble de ces résultats et en comparaison avec ceux de l’édition de 2011, le ministère de l’éducation nationale juge que «le Maroc est classé parmi les pays dont la performance a connu une évolution significative dans les deux domaines et dans les deux cycles».

Olympiades de Maths: Six élèves représentent le Maroc en Thaïlande

Olympiades de Maths: Six élèves représentent le Maroc en Thaïlande

Baccalauréat: Des candidats devront repasser l’épreuve des maths

Baccalauréat: Des candidats devront repasser l’épreuve des maths

Ouvrir un centre de soutien scolaire

Ouvrir un centre de soutien scolaire

Maths et sciences. Le Maroc 73e sur 76 pays !

Maths et sciences. Le Maroc 73e sur 76 pays !

Seuls 0.1% des élèves algériens sont "très performants" en sciences et mathématiques

Seuls 0.1% des élèves algériens sont "très performants" en sciences et mathématiques

log.ma sur facebook
Page générée en 2.2733s - mise en cache le 2016/12/11 à 13:46