399978 Articles référencésÀ la une68 Articles aujourd'hui

Gratuité de l’enseignement public : Omar Azziman met les points sur les ‘‘i’’

Gratuité de l’enseignement public : Omar Azziman met les points sur les ‘‘i’’
9 réactions

PARTAGER Gratuité de l’enseignement public : Omar Azziman met les points sur les ‘‘i’’

Dans un communiqué, le Conseil Supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFRS) a affirmé que l’institution de frais de scolarité dans l’enseignement post-obligatoire pour les familles aisées ne constitue en aucun cas une contrepartie financière du coût de la scolarité, et ne signifie nullement un abandon de la gratuité de l’enseignement et de la formation. Et de souligner que les informations qui circulent autour du financement du système éducatif et de la diversification de ses sources sont « imprécises » et ne reflètent nullement les axes de la dixième session ordinaire du Conseil, ni les résultats de ses délibérations, orientations et choix.

En vue d’engager un débat constructif, une séance de l’Assemblée générale de cette 10ème session, tenue les 21 et 22 novembre, a été consacrée au projet d’avis du Conseil relatif à la loi-cadre pour la réforme du système éducatif, à la demande du chef du gouvernement, dont l’objectif primordial est de s’assurer de la conformité de ses dispositions aux contenus et aux recommandations énoncés dans la vision stratégique 2015-2030. Concernant le financement, le CSEFRS a souligné que la vision stratégique de la réforme, telle qu’énoncée par la Charte nationale de l’éducation et de la formation, a recommandé de considérer la dépense éducative comme un investissement public visant la mise à niveau du capital humain et le développement du pays, ainsi qu’une dépense pour un service public, tout en s’assurant de l’adéquation du montant de cette dépense avec les besoins futurs de l’école et les choix stratégiques du Maroc, ajoutant que l’Etat doit assurer la majeure partie du financement de l’éducation, tout en veillant à en diversifier les sources.

Le Conseil a également recommandé de mener une étude sur la capacité de contribution des familles en vue de définir les cas d’exemption, le plafond des frais d’inscription, en respect du principe de solidarité et d’égalité, tout en incluant les résultats de cette enquête et les mécanismes de son application dans un texte de loi.

H.Z

"Le principe de la gratuité de l’enseignement sera maintenu," selon Azziman (Vidéo)

"Le principe de la gratuité de l’enseignement sera maintenu," selon Azziman (Vidéo)

Est-ce le début de la fin de l'université publique gratuite?

Est-ce le début de la fin de l'université publique gratuite?

Enseignement: le bilan alarmant d'Omar Azziman

Enseignement: le bilan alarmant d'Omar Azziman

Enseignement: le bilan alarmant d'Omar Azziman

Enseignement: le bilan alarmant d'Omar Azziman

Réforme de l'Enseignement: Azziman confiant

Réforme de l'Enseignement: Azziman confiant

log.ma sur facebook
Page générée en 4.4157s - mise en cache le 2016/12/08 à 11:53