399978 Articles référencésÀ la une68 Articles aujourd'hui

Un employé d'une école de cinéma à Rabat s'immole par le feu

Un employé d'une école de cinéma à Rabat s'immole par le feu
48 réactions

FAIT DIVERS - L'Institut spécialisé du cinéma et de l'audiovisuel (ISCA) à Rabat est en deuil. Mardi 29 novembre dans l'après-midi, un employé de l'école de cinéma siégeant à la capitale s'est immolé par le feu dans les locaux de l'établissement. Transporté en urgence à l'hôpital Avicenne, il a tout de même succombé à ses brûlures au troisième degré.

Citant d'autres employés de l'ISCA, Hespress croit savoir que l'homme d'une soixantaine d'années s'est immolé par le feu à cause de problèmes familiaux, mais également à cause de désaccords avec l'administration de l'établissement.

"Il est divorcé et ses enfants vivent loin de lui. Il aurait également mis fin à sa vie suite à une mésentente avec l'administration. Il a été licencié en juin dernier après s'être absenté de son poste pendant plusieurs mois", selon un employé contacté par Hespress, qui indique que l'employé occupait une fonction de coursier.

Présents sur les lieux au moment des faits, plusieurs étudiants ont essayé de sauver la victime sans succès, vu qu'il s'était aspergé d'un liquide inflammable.

Rabat: un jeune s'immole par le feu dans le bureau d’un directeur de lycée

Rabat: un jeune s'immole par le feu dans le bureau d’un directeur de lycée

Kénitra : Une femme s'immole par le feu pour dénoncer le favoritisme administratif

Kénitra : Une femme s'immole par le feu pour dénoncer le favoritisme administratif

Un jeune s’immole par le feu dans le bureau d’un directeur de lycée – Lavieeco

Un jeune s’immole par le feu dans le bureau d’un directeur de lycée – Lavieeco

Ce que l'on sait sur l'homme qui s'est immolé par le feu à Rabat

Ce que l'on sait sur l'homme qui s'est immolé par le feu à Rabat

Le lycéen qui s'est immolé par le feu à Rabat est décédé

Le lycéen qui s'est immolé par le feu à Rabat est décédé

log.ma sur facebook
Page générée en 1.7726s - mise en cache le 2016/12/08 à 11:51