397027 Articles référencésÀ la une0 Article aujourd'hui

Les sociétés de crédit conso reprennent du poil de la bête – Lavieeco

Les sociétés de crédit conso reprennent du poil de la bête – Lavieeco
8 réactions

Les sociétés de crédit conso reprennent du poil de la bête

L’activité progresse de 14% sur les trois premiers trimestres de 2016, soit une production de 10,6 milliards de DH. L’embellie est exclusivement le fait du crédit automobile dont la production augmente de 34%, à 6,3 milliards de DH.

L’activité des sociétés de crédit à la consommation reprend du poil de la bête. Les nouveaux financements distribués sur les 9 premiers mois de 2016 atteignent près de 10,6 milliards de DH, soit une progression de 14% par rapport à la même période de l’année passée, selon les statistiques non encore rendues publiques de l’Association professionnelle des sociétés de financement (APSF). Il faut remonter à loin pour tomber sur une croissance aussi importante, les réalisations commerciales des sociétés de la place ayant plutôt fait du surplace ou enregistré de faibles progressions sur les dernières années.

Dans ce sillage, le stock de financement brut des sociétés enregistre une belle progression de 8% sur une année glissante, à 45,4 milliards de DH, ce qui le replace enfin dans une configuration où le rythme de production des financements surpasse le rythme d’amortissement des capitaux. 

Ces réalisations sont à mettre en concordance avec celles des banques qui cumulent à fin septembre un encours de plus de 48,7 milliards de DH, en progression de 5,5% par rapport au même mois de l’année passée. L’encours de crédits à la consommation cumulé des banques et des sociétés spécialisées totalise donc 94,1 milliards de DH (détenu à 52% par les banques).

Le prêt personnel toujours en perte de vitesse

Les sociétés de financement doivent la reprise de leurs affaires exclusivement aux prêts affectés, particulièrement le crédit automobile. Celui-ci affiche une croissance de sa production de 34%, à 6,3 milliards de DH. Cette santé de fer est bien évidemment à lier à la très bonne orientation du marché automobile sur l’année en cours, marquée par la tenue du Salon Auto en mai dernier. Les ventes de voitures ont en effet progressé de 28,7%, à 121350 véhicules sur les 10 mois écoulés de 2016. Du reste, il faut noter que la réorientation des acheteurs vers la location avec option d’achat (LOA), constatée depuis quelques années, se poursuit. Ainsi, la production de cette solution progresse de 61%, à 3,3 milliards de DH au moment où le crédit classique se «contente» d’une hausse de 14%, à 3 milliards.

Les bonnes performances du crédit auto laissent par ailleurs penser que l’avenir des sociétés de financement reposera de plus en plus sur ce segment, plutôt que sur le prêt personnel, que les opérateurs ont encore du mal à redresser du fait d’une concurrence toujours aussi féroce de la part des banques. Ce segment, qui constitue pourtant le métier historique des sociétés spécialisées, voit sa production chuter de 8%, à 3,9 milliards de DH. Il n’a de fait pesé que le tiers des nouveaux financements placés par les sociétés sur la période, tout le reste consistant en crédits automobiles. De même, en termes d’encours, le crédit auto dont le stock a progressé de 20%, à 21,9 milliards de DH, est en passe de rattraper le prêt personnel qui a vu son encours s’effriter de 1%, à 23 milliards de DH.

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

les sociétés de crédit conso pas très intéressées pour le moment – Lavieeco

les sociétés de crédit conso pas très intéressées pour le moment – Lavieeco

Un accélérateur de business chez les exportateurs

Un accélérateur de business chez les exportateurs

Crédit Bureau : Bank Al-Maghrib valide deux nouveaux entrants

Crédit Bureau : Bank Al-Maghrib valide deux nouveaux entrants

Le crédit bancaire retrouve enfin le chemin de la hausse

Le crédit bancaire retrouve enfin le chemin de la hausse

log.ma sur facebook
Page générée en 1.3873s - mise en cache le 2016/12/06 à 00:46