394728 Articles référencésÀ la une206 Articles aujourd'hui

La filière équine prend du galon depuis 2011 – Lavieeco

La filière équine prend du galon depuis 2011 – Lavieeco
4 réactions

La filière équine prend du galon depuis 2011

La SOREC est devenue un acteur incontournable de la filière équine. L’hippodrome de Marrakech sera ouvert d’ici la fin de l’année et un centre d’entraînement sera opérationnel à Bouznika en 2017. Toutes races confondues, plus de 6 300 naissances ont été enregistrées en 2015.

Résultat de la fusion de deux événements majeurs du calendrier hippique marocain (la Journée internationale du pur-sang arabe et la Journée internationale du pur-sang anglais, respectivement organisés depuis 2002 et 2012), le Meeting international du Maroc, initié par la Société royale d’encouragement du cheval (SOREC), est considéré aujourd’hui comme l’un des plus grands rendez-vous hippiques d’Afrique et indéniablement une véritable vitrine d’exposition d’envergure pour la filière équine marocaine. Après le succès enregistré lors de la première édition organisée en 2015, la deuxième édition, organisée à l’hippodrome de Casablanca du 19 au 20 novembre, promettait une belle compétition. Lors de la première journée, le cheval Striving, monté par Abderrahim Fadoul, a remporté le Grand Prix S.M. Mohammed VI du pur-sang anglais. Striving, propriété d’Atlantic Racing, a dominé le classement de cette épreuve, devançant le cheval Karl Theodor, monté par Abdellah El Harate et propriété du Haras royal les Sablons. Le lendemain, le cheval Metrag, monté par Julien Auge, a remporté le grand Prix de S.M. Mohammed VI du pur-sang arabe. Metrag (Qatar), propriété d’Al Shaqab Racing, a dominé le classement de cette épreuve, devançant le cheval Ziad (EAU) monté par Jean Bernard Eyquem, alors que la troisième place est revenue au cheval Aminful monté par Zergane Thami. Le grand Prix S.A.R le Prince Héritier Moulay El Hassan a été remporté par le cheval Jeyooch monté par Faleh Boughenaim et propriété d’Al Shaqab Racing. La deuxième place est revenue à Navette Khaldia, montée par Roberto Carlos Montenegro, alors que la troisième place a été occupée par Charilie del Rock. Le Grand Prix S.A.R le Prince Moulay Rachid a pour sa part été remporté par le cheval Al Mounteze Monlau, monté par Jean Bernard Eyquiem et propriété de Mme Marie-Ange Bourdette. La deuxième place est revenue à Zalhim monté par Auge Julien alors que la troisième place a été remportée par Eboulette, monté par Fadoule Abderrahim. Le prix de la Coupe du président des EAU a enfin été remporté par le cheval Al Nashimi, monté par Faleh Boughenaim, propriété d’Al Shaqab Racing.

Le cheval barbe est devenu l’emblème équestre du pays

Le succès de cette compétition renforce la position de la SOREC en tant que pilier de la filière équine marocaine. Aujourd’hui, la Société royale d’encouragement du cheval chapeaute l’organisation des courses domestiques. De 2011 à 2015, 500 courses hippiques supplémentaires pour la catégorie amateur ont été organisées et le nombre de participants chevaux partants a augmenté de 650. Pour cela, l’infrastructure a été mise à jour, avec comme première bataille la rénovation et l’équipement des haras nationaux (chargés de l’encadrement des éleveurs et de la reproduction dans le but d’organiser l’amélioration génétique des chevaux marocains) et des stations de montée équine. Il est prévu l’ouverture, fin 2016, de l’hippodrome de Marrakech. Et dès l’année prochaine, un centre d’entraînement sera opérationnel à Bouznika.

Autant dire que la stratégie équine, lancée en 2011, commence clairement à porter ses fruits. Selon les responsables de la SOREC, elle se décline en trois axes : le développement des utilisations du cheval (Tbourida, sports et arts équestres), la promotion de la composante courses marocaines et la sauvegarde de la race barbe.

Dans cette stratégie, l’accent est mis sur l’élevage et la formation à tous les métiers du cheval. L’objectif est de renforcer les compétences et de promouvoir la filière auprès des professionnels et du public aussi bien au Maroc qu’à l’étranger.

Parallèlement, de nombreuses actions de formation et de sensibilisation ont été menées en direction du privé, notamment des encouragements financiers. Les résultats sont éloquents: le nombre des naissances par an a augmenté de 800 chevaux sur les 5 principales races, soit 24%. Toutes races confondues, il est recensé plus de 6300 naissances en 2015. Le cheval barbe qui est devenu l’emblème équestre du pays a vu le nombre de ses naissances multiplié par trois depuis 2011.

Le Maroc a été désigné pour accueillir la 8e réunion des courses de pur-sang arabes, appelée World Arabian Horse Racing Conference, du 8 au 14 mai 2017. C’est une belle reconnaissance du travail effectué par la SOREC pour la professionnalisation des courses, avec l’amélioration de la qualité des chevaux et celle des infrastructures. Le Maroc devient le premier pays africain et le deuxième pays arabe, avec les Emirats-Arabes Unis, à organiser semblable événement, succédant ainsi à des pays référents dans le monde des courses hippiques comme la France, l’Angleterre et l’Italie où s’est déroulée la dernière édition. Il convient de préciser que le Maroc a intégré depuis 4 ans le circuit du championnat du monde des cavalières de son Altesse Sheikha Fatima Bint Mubarak, organisé par Lara Sawaya, une proche collaboratrice du Sheikh Mansour Bin Zayed Al Nahyan, vice-premier ministre d’Abu Dhabi, qui est le parrain de la World Arabian Horse Racing Conference.

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

Bilan en hausse et réalisations probantes: La Sorec, pivot de la filière équine

Bilan en hausse et réalisations probantes: La Sorec, pivot de la filière équine

Filière équine: les chiffres d'un secteur prometteur

Filière équine: les chiffres d'un secteur prometteur

Abdelmajid Tazlaoui prend du galon à la SNI

Abdelmajid Tazlaoui prend du galon à la SNI

La 6ème Biennale de Marrakech dévoile les artistes participants

La 6ème Biennale de Marrakech dévoile les artistes participants

log.ma sur facebook
Page générée en 1.2698s - mise en cache le 2016/12/03 à 17:42