403201 Articles référencésÀ la une73 Articles aujourd'hui

L’architecture marocaine mise en avant par le grand architecte espagnol Albeto Campo Baeza

L’architecture marocaine mise en avant par le grand architecte espagnol Albeto Campo Baeza
1 réaction

Le grand architecte espagnol Alberto Campo Baeza a mis en avant, mercredi à Fès, l’architecture marocaine qui a réussi à conserver son identité et préserver la mémoire urbaine du pays.

L’architecture marocaine est riche et variée reflétant ainsi l’histoire du Maroc, depuis la période antique, ayant connu l’édification des cités carthaginoises et romaines jusqu’aux époques moderne et contemporaine en passant par l’art médiéval, a souligné M. Baeza lors d’une conférence initiée par l’Institut Cervantes en collaboration avec l’Université euro-méditerranéenne privée de Fès.

L’architecte espagnol a mis l’accent sur l’intérêt qu’accordait le Maroc à l’architecture, rappelant dans ce sens la création du musée de l’architecture de Rabat, une structure ayant pour but de participer à la sauvegarde de la mémoire collective liée à la civilisation marocaine, promouvoir la culture architecturale auprès du grand public et offrir à la communauté des architectes, professionnels et chercheurs, une plateforme d’exposition et de partage. Pour M. Baeza, l’architecte, comme le chirurgien, se doit d’aiguiser ses instruments et de transposer d’une part son savoir et son imagination sur le papier, mais d’autre part d’être pleinement conscient de la réalité constructive de son idée. Et d’ajouter que c’est ce que l’architecte appelle l’idée construite, l’idée étant cette dimension supérieure qui permet d’éviter les écueils de l’arbitraire.

L’architecte, a-t-il poursuivi, se doit de préserver sa capacité d’innovation et de développer sa sensibilité personnelle mais il lui incombe également d’ancrer son imagination sur le socle de la mémoire.

Alberto Campo Baeza, né en 1946 à Valladolid, est sans doute l’architecte espagnol de sa génération le plus reconnu au-delà des frontières de son pays. Diplômé de l’Université Polytechnique de Madrid en 1971, il commence à développer des projets dans toute l’Espagne, puis au-delà, principalement en Italie et aux Etats-Unis.

La construction est pour lui indissociable de ses autres activités : l’étude et l’enseignement. Ainsi, il donne des cours et des conférences dans les écoles et les universités les plus prestigieuses depuis 1976 (Ecole polytechnique fédérale de Zurich, Académie royale de Copenhague, Harvard, Université de Tokyo, Illinois Institute of Technology à Chicago, Institut Universitaire d’Architecture de Venise.

Article19.ma

Oman : L'architecte marocain Lotfi Sidirahal signe la conception d'Anantara Jabal Al Akhdar Resort

Oman : L'architecte marocain Lotfi Sidirahal signe la conception d'Anantara Jabal Al Akhdar Resort

Le design de la gare Kenitra TGV remporté par l'architecte Silvio Dascia

Le design de la gare Kenitra TGV remporté par l'architecte Silvio Dascia

Tour de Casablanca : L'architecte affirme que le projet suit son cours malgré le démenti des autorités marocaines

Tour de Casablanca : L'architecte affirme que le projet suit son cours malgré le démenti des autorités marocaines

Diapo. La Maison de l'architecture de Tanger confiée à Youssef Lahkim

Diapo. La Maison de l'architecture de Tanger confiée à Youssef Lahkim

La Maison de l’architecture de Tanger présentée à Paris – Lavieeco

La Maison de l’architecture de Tanger présentée à Paris – Lavieeco

log.ma sur facebook
Page générée en 1.3355s - mise en cache le 2016/12/11 à 11:50