394728 Articles référencésÀ la une206 Articles aujourd'hui

Le Maroc a le talent de faire converger et additionner la richesse et la complémentarité de toutes ses cultures

Le Maroc a le talent de faire converger et additionner la richesse et la complémentarité de toutes ses cultures
4 réactions

« En Europe comme aux Etats-Unis, l’Occident vit une mutation idéologique et géopolitique dont il faut prendre la juste mesure et je suis heureux à cet égard que la Fondation des Trois Cultures ait été, après les élections américaines, l’une des premières institutions du genre à organiser un séminaire international pour aider à comprendre l’impact et les conséquences prévisibles de ce changement de paradigmes », a déclaré, mercredi à Séville, M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi et Président-Délégué de la Fondation.

S’exprimant devant une centaine de personnalités et d’experts lors du Forum de la Fondation organisé sous le thème « Situation géopolitique et valeurs en la Méditerranée et au Proche-Orient », M. Azoulay s’est félicité de voir cette institution maroco-andalouse confirmer, une fois encore, sa démarche pionnière, en esquissant les contours et la nouvelle donne de cette carte du monde en recomposition.

Le Conseiller de SM le Roi, qui intervenait aux côtés de M. Miguel Angel Moratinos, ancien ministre espagnol des Affaires étrangères, a souligné dans ce contexte « l’écoute, la crédibilité et l’intérêt » qui caractérisent désormais la démarche marocaine dans le cénacle très exigeant de la communauté des experts en relations internationales.

« Le Maroc est légitime et entendu quand il parle de sa résistance à la fracture culturelle et spirituelle et de la résilience de sa société, alors que les valeurs de modernité sociale, d’altérité et de respect mutuel désertent tellement de rivages », a encore ajouté M. Azoulay en mettant en relief le leadership de SM le Roi Mohammed VI et le caractère exemplaire du préambule de la Constitution marocaine, qui « donne ses plus belles lettres de noblesse à la diversité et au pluralisme de notre société ».

« Le Maroc a le talent de faire converger et additionner la richesse et la complémentarité de toutes ses cultures et de toutes ses histoires respectives », a relevé le Conseiller de SM le Roi, ajoutant qu’il faut faire partager ce message avec le plus grand nombre de pays en recomposition et en quête de repères face aux incertitudes.

De son côté, M. Moratinos a appelé à œuvrer pour une Méditerranée commune, qui va au-delà des initiatives menées jusqu’à présent et qui ont montré leurs limites face à la recrudescence des conflits et des problèmes qui en sont les conséquences.

Il a également mis en garde contre la montée du populisme qui risque d’influencer l’action de l’Europe, notant que le thème identitaire est devenu prioritaire dans plusieurs pays européens au détriment des problèmes réels que connaissent les sociétés européennes et leur voisinage méditerranéen.

M. Moratinos a aussi attiré l’attention sur le danger que représentent les conflits gelés dans la région, notamment le conflit israélo-palestinien, estimant que cette situation est génératrice d’instabilité dans la région.

Il faut une réponse méditerranéenne aux problèmes de la Méditerranée, a-t-il dit, soulignant que la région se trouve dans un moment clé de son histoire et qu’il est plus que jamais urgent de croire en son avenir et de mener de vraies initiatives de coopération entre les deux rives de la Méditerranée.

Ce forum, qui se poursuit jeudi, est organisé en coopération avec le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration et connait la participation d’un parterre d’intellectuels, responsables et experts qui examinent la transformation subie par l’espace méditerranéen au cours des dernières décennies aussi bien sur le plan sociopolitique que culturel et religieux, indique un communiqué de la Fondation.

La première journée de cette rencontre a été marquée notamment par la participation, entre autres, du vice-président du gouvernement d’Andalousie, Manuel Jimenez Barrios et du secrétaire général du ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, El Habib Nadir, ainsi que par un débat sur le conflit israélo-palestinien.

Le Forum est organisé dans le cadre du programme « Alqantara : ponts pour le dialogue et la cohabitation » qui englobe toute une série d’actions de coopération découlant du partenariat stratégique établi entre la Fondation des Trois Cultures et le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration.

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

La monarchie marocaine et le problème de la richesse

La monarchie marocaine et le problème de la richesse

Appel à une complémentarité économique entre le Maroc et l’Arabie Saoudite – Lavieeco

Appel à une complémentarité économique entre le Maroc et l’Arabie Saoudite – Lavieeco

André Azoulay:"Tant que la Palestine sera opprimée, je suis un être amputé"

André Azoulay:"Tant que la Palestine sera opprimée, je suis un être amputé"

«Talent Lab : Quand les jeunes participent à la cybersécurité

«Talent Lab : Quand les jeunes participent à la cybersécurité

log.ma sur facebook
Page générée en 1.2353s - mise en cache le 2016/12/03 à 17:40