393895 Articles référencésÀ la une427 Articles aujourd'hui

L’Istiqlal réunit la Koutla lors d’une conférence à Rabat

L’Istiqlal réunit la Koutla lors d’une conférence à Rabat
21 réactions

Les secrétaires généraux du PJD et du PPS étaient présents au siège de l’Istiqlal, à l’occasion d’une conférence consacrée à « la construction de l’État démocratique ».

L’Istiqlal lance un message à ses adversaires.  Le 30 novembre, le siège du parti de la balance accueillait une conférence consacrée à « la construction de l’État démocratique » marquée par la participation d’Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et de son homologue du PPS, Nabil Benabdellah. Une conférence qui s’est tenue alors que la constitution de la prochaine majorité gouvernementale connaît quelques difficultés. Pour rappel, le RNI réclame « l’exclusion » du parti de la balance de la nouvelle majorité.

S’exprimant à l’occasion de cette conférence, le président du Conseil national du PJD est revenu sur l’état actuel du paysage politique marocain. « Le défi, aujourd’hui, est de garantir l’indépendance des partis politiques » a déclaré El Othmani avant d’ajouter : « On ne peut pas parler d’un État démocratique sans présence de partis politiques forts […] qui doivent être indépendants dans leur prise de décisions ». « Il faut respecter la volonté des électeurs » a insisté l’ancien ministre des Affaires étrangères, qui estime que la scène politique est le théâtre d’un combat entre « ceux qui sont pour la démocratie et ceux qui s’y opposent ». Même son de cloche du côté du responsable de l’Istiqlal, Mohamed Soussi, qui estime qu’il faut « respecter la volonté des électeurs, quel que soit le résultat du scrutin ». Le membre du Comité exécutif du parti de l’Istiqlal n’a pas manqué de pointer du doigt « les partis de l’administration ».

Nommé au poste de Chef du gouvernement le 10 octobre, Abdelilah Benkirane n’est toujours pas parvenu à former sa majorité, qui dépend en grande partie de l’inclusion du RNI. Akhannouch, président du parti, est actuellement au Nigéria en vue de participer à la visite royale dans ce pays.

Lire aussi : Akhannouch-Benkirane: Vers le déblocage des tractations ?

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

Le PJD et une possible alliance avec les partis de la Koutla pour former le prochain gouvernement

Le PJD et une possible alliance avec les partis de la Koutla pour former le prochain gouvernement

Prochain gouvernement: le PPS pousse vers une alliance PJD-Koutla

Prochain gouvernement: le PPS pousse vers une alliance PJD-Koutla

Une opposition plus musclée contre le gouvernement Benkirane II – Lavieeco

Une opposition plus musclée contre le gouvernement Benkirane II – Lavieeco

L’Istiqlal se rapproche de plus en plus du PJD

L’Istiqlal se rapproche de plus en plus du PJD

log.ma sur facebook
Page générée en 1.3973s - mise en cache le 2016/12/02 à 22:15