610862 Articles référencésÀ la une0 Article aujourd'hui

Les membres des contingents électroniques du PJD jugés selon la loi antiterroriste

Les membres des contingents électroniques du PJD jugés selon la loi antiterroriste
15 réactions

Après plusieurs polémiques et des recours de l’avocat des jeunes internautes du PJD accusés d’apologie de terrorisme, le juge de la Cour d’appel de Salé a tranché et décidé de les poursuivre selon les termes de la loi antiterroriste.

L’avocat maître El Idrissi, membre du secrétariat général du PJD qui défend les accusés, avait plaidé pour leur poursuite selon les termes du code de la presse. Il s’est appuyé sur le fait que ses clients n’ont exercé qu’un droit d’information en relayant un fait d’actualité. Cette requête n’a pas convaincu le magistrat qui a précisé que les prévenus ont outrepassé le fait d’informer, puisque le crime perpétré contre l’ambassadeur russe à Ankara a été présenté comme « un acte d’héroïsme ».

A rappeler que les quatre jeunes internautes incarcérés depuis bientôt six mois dans l’attente de leur procès avaient conduit une grève de la faim qui a duré quelques jours. Mais après l’intervention personnelle de Benkirane, ces militants qui se nomment « chevaliers de la justice » ont suspendu leur action.

N.A. El Faras

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

"Quoi de neuf là ?", thème de la 6ème Marrakech Biennale

Les trois "chevaliers" du PJD jugés par la loi antiterroriste

Les trois "chevaliers" du PJD jugés par la loi antiterroriste

Les «Chevaliers du PJD officiellement poursuivis en vertu de la loi antiterroriste

Les «Chevaliers du PJD officiellement poursuivis en vertu de la loi antiterroriste

Les «chevaliers de la justice seront jugés pour apologie du terrorisme

Les «chevaliers de la justice seront jugés pour apologie du terrorisme

Le torchon brûle entre la jeunesse du PJD et Benkirane

Le torchon brûle entre la jeunesse du PJD et Benkirane

log.ma sur facebook
Page générée en 1.0548s - mise en cache le 2017/08/24 à 00:19